Identité professionnelle, bonnets rouges et Gwen-a-du.

Les spectaculaires images des bretons protestant à Quimper, m’ont touché par la dimension « bonnet rouge et drapeau breton ».

Ce n’est pas seulement l’habileté de la communication des organisateurs qui m’impressionne mais surtout le fait que l’idée ait si bien fonctionné. On peut ajouter à ces images symboles la sombre satisfaction éprouvée et partagée, à voir tomber dans les flammes les espèces particulières de fourches « caudines » représentées par les portiques à taxer, vite taxés à leur tour de « parisiens ».

Pourtant quelque chose qui aurait pu n’être considéré que comme regrettables exactions, reviviscence d’historiques révoltes populaires, ou vandalisme plus ou moins manipulé, est apparu étonnamment juste, sinon justifié.

L’apparition du terme – péjoratif, ici – de « parisien » donne une indication : la revendication a pris un chemin identitaire, l’identité régionale en l’occurrence.

Et alors ? diront certains.

C’est pourtant bien là que gît le plus grand étonnement. Comment passe t-on naturellement d’une protestation économique, sous tendue par la crainte du chômage, à un mouvement si fortement connoté de valeurs régionales et à ce point partagé par toutes les catégories sociales et politiques bretonnes.

Les raisons historiques et socio économiques sont certes importantes mais il me semble essentiel de ne pas oublier une autre raison qui concerne davantage la dimension du désir de travail, telle que ce dernier se manifeste au travers de l’identité professionnelle.

Mon métier m’amène souvent à partager avec les managers, (et les politiques pourraient en profiter) qu’il faut à tout prix préserver et restaurer  l’identité professionnelle. J’ajoute que cette dernière peut être gravement atteinte par un discours de gestion connoté de « l’indifférence du semblant ». Cette expression particulière à la discipline de la psychanalyse du travail signifie simplement qu’une décision générale ( objectivement justifiée, comme toujours) doit impérativement s’accompagner d’un ajustement particulier.

Si l’identité régionale Bretonne surgit si brutalement et fortement contre des portiques caudins c’est probablement pour compenser la brutale angoisse de disparition de l’identité professionnelle apparue ces dernières semaines avec la crise de l’agro alimentaire. Aucun discours d’attention particulière n’est venu compenser cette anxiété, et l’opportunité des  « portiques symboles » permet ou oblige au recours retrouvé  à l’identité de secours, régionale. Par chance, elle reste, à cause de sa force, aux Bretons comme une possibilité de remplacement rassurante et consolante.

Mais fondamentalement en termes d’identité, sachons bien que le travail est plus important que la région, et rien, en tout cas aucun système, n’est à l’abri d’un brutal mouvement de sauvegarde. La preuve.

Publicités

4 réflexions sur “Identité professionnelle, bonnets rouges et Gwen-a-du.

  1. Le ROUGE et le NOIR :
    Que de SYMBOLES! …ces « voies express  » de type autoroutier , Mais Gratuites …cadeau de la France du Grand Charles ( pas CHARLES 7 de France , mais de Gaule…) ! Les Bretons du CÉLIB , les avaient nommées Spontanément  » BIROUTE  » car avec chaussées séparées à deux voies dans chaque Direction …il y avait là plus qu’une certaine malice.
    La Bretagne , et encore + le Finistère , est Aussi « Fille  » de Anne de Bretagne  » Notre Duchesse , Reine de France…Née à Nantes .( Elle donna naissance à Claude*…dont la grand Mère était par ailleurs MARGUERITE DE FOIX/Princesse de NAVARRE ! …moi , Ariégeois Cathare ça me Parle !..)[ *Claude était fille…)
    Donc la fille de Marguerite , ANNE DE BRETAGNE , a joué un rôle central , dans l’Union de la Bretagne a la France ( après sa mort…) mais à toujours incarné la défense du  » Duché  » face aux appétit de ses voisins ! Anne , élevée en BZH , parlait par ailleurs le Breton !
    Alors ces  » Biroutes , qui de Brest à Rennes , et de Brest à Nantes ,nous ré-lient à la France , bordées de panneaux en Breton …ont subit de nombreuses Fractures , par l’implantation de nombreux « Totem  » FRANÇAIS!… Obsédants , car si voyants et si nombreux …
    Sur ces liens  » TABOU  » , et tellement symboliques que sont ces Voies d’union ! Entre France et Bretagne .
    Pour mettre OK. différentes lectures , Ethnologique / Linguistique / …Folklorique ! / d’une part …et les Psychanalystes , par ailleurs, je propose de lire ou relire Sigmund Freud : TOTEM et TABOU
     » interprétation par la psychanalyse de la vie sociale des peuples primitifs  » …sans vouloir fâcher / vexer , personne !
    Ici en Bretagne , » on accueille ceux qui sont en Paix avec leur Âme , avant d’être en règle avec la Loi … » A écrit Xavier GRALL .
    Le TOTEM du celte n’est-il pas représenté par le MENHIR ? Symbole phallique , et Cosmique …
    Quel est l’un des grands Tabou pour ce peuple mosaïque et nomade … Mythologique ? L’union …LE CENTRALISME …? ( sûrement ? ) .
    L’identité se retrouve dans la langue ( INDO-Européenne ) , la culture , et les rites..l’histoire de plus de 4000 ans ! .les LIENS.Ce qui sépare ces peuples / groupes ethnologiques , entre Loire et Rhin , n’est-ce pas la France ? qui plus est Jacobine et colbertiste .
    Alors n’est-il pas normal que le Breton voit ROUGE ? en pleine Angoisse ,
    Incertitude Européene …fin de la PAC ! dictat du « ppp » qui permettrait à une « société » Italienne , de lever de l’impôt ! ( Autostrade/ groupe Beneton?) …
    Touche pas à ma BIROUTE ! Si tu n’enlève pas ces  » portiques  » , dieux Totem , qui voudraient ressembler à des  » Dolmens  » nos tellements symboliques monuments funéraires …mais qui furent pour certains des tables de SACRIFICES !… Le DOLMEN EST SACRÉ ! Un SYMBOLE RELIGIEUX ! des Chambres Funéraires pour nos Ancêtres …
    Notre Haute administration , notre État , nos énarques , ne comprennent ni ne respectent NOS ÂMES , et voudraient nous IMPOSER…leurs LOIS et gabelles !… Il traficotent avec Notre  » ADN » …
    Les  » AUTODAFÉ » de ces monuments hérétiques est la seule VOIE possible , LÉGITIME , POUR LES BRETONS , en procession  » d’UNION SACRE » .
    Rangez vos CRS , vos Gardes Immo’biles …et laissez les pompiers dans leur caserne !
    Le choses rentreront dans l »ordre » Républicain…naturellement !
    Levez la Gabelle , et remplissez la « Gamelle  » ! Messieurs de Paris et de Bruxelles…
    Anne ! Veille sur Nous …ils ont perdus la Mémoire , et le Bon Sens !

    Pour autant , il faut chasser le « personnalités DANGEREUSES  » , les profiteurs et manipulateurs , qui font écran de fumée , que l’on retrouvent en tête des cortèges , en pompiers incendiaires…( FNSEA / T.M/X.B/…) les routes appartiennent à tous les Bretons , comme les terres et la Mer …elles sont un bien Commun !
    Demain les portiques auront disparus ; le Tsunami économique et Social est à venir ! Les réformes ont + de 20 ans de retard , et la Bretagne n’a pas préparé l’économie du QUATERNAIRE ! …

    DÉSIR DE TRAVAIL.

    Claude le Cathare .

  2.  » La folie révolutionnaire consiste à exiger l’impossible, c’est à dire l’INFINI dans le FINI, le BONHEUR dans les contradictions de la vie mortelle, l’Esprit dans la Matière et le DIVIN dans l’HUMAIN .Exactement ce même impossible que la grâce nous DONNE.Car * ce qui est impossible aux HOMMES EST POSSIBLE À  » DIEU « *

  3. Pingback: La psychologie du lavabo | ça va le boulot ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s